Après avoir fait ses études à Ottawa en 2010, Sarah est revenue en 2015 à la suite d’un divorce. Ce fut une saison difficile, avec beaucoup de changements, d’inconnus et de nouveaux débuts. Pendant cette période agitée, cependant, Sarah a été touchée par le soutien de son église, de ses amis et de sa communauté. Elle a réalisé à quel point il est important de faire partie d’une communauté, de pouvoir recevoir. Malgré ses propres défis, Sarah a commencé à explorer différentes organisations et œuvres de bienfaisance avec lesquelles servir à nouveau. Grâce à sa vive passion pour les enfants et sa volonté de servir les personnes vulnérables, Sarah savait qu’Habineige était une solution idéale !

 

Impliquée à Ottawa et en particulier avec Habineige, Sarah avait à cœur de faire quelque chose de tangible. Elle a créé une initiative qu’elle appelle Angel Tree qui est simple, répond à un besoin et permet à toute personne de tout statut socio-économique de participer. À une époque de l’année où de nombreuses personnes se démènent, cette initiative permet de redonner, de servir et de répandre l’amour en donnant sa chaleur.

 

Le concept n’est pas complexe : des anges en papier sont classés selon l’âge et le genre. Les bienfaiteurs se chargent ensuite d’acheter une tuque, des gants/mitaines et une écharpe pour l’ange choisi. L’ange et les accessoires sont ensuite placés dans un sac Ziploc qui sera remis à un enfant dans le besoin.

 

« Nous sommes tous appelés à prendre soin des autres et à les aimer, en particulier ceux qui sont dans le besoin. Il vaut vraiment mieux donner que recevoir et que lorsque vous donnez, de quelque manière que ce soit, vous ne bénissez pas simplement vous êtes béni. J’aime penser que chez Habineige, chaque accessoire, chaque habit de neige, chaque vie précieuse compte. »